[ Contenu | Voir menu ]

Le bonheur mis à nu

Rédigé le 2015-12-07

Il m’aura fallu du temps. Dix ans en fait. Dix ans avant d’écrire ce livre sur le bonheur. De le mettre à nu. Je crois sincèrement que ce livre ne ressemble à aucun autre sur le sujet, car il s’appuie sur de la recherche. Beaucoup de recherches. En fait, plus de 1000 questions posées au fil des ans et au-delà de 4 000 réponses analyser, sous-peser et corréler dans le but d’identifier des liens de cause à effet ou des incidences entre les valeurs, les comportements, les opinions et les habitudes sur les niveaux de bonheur exprimés par les individus.

Oh, rassurez-vous! Ce n’est pas un livre de statistiques. Non. Il y en a biens quelques unes, mais très peu. En fait, lorsqu’on essaie de décortiquer le bonheur dans tous les sens comme je l’ai fait, on se trouve à écrire un livre sur la vie. Qu’on le veuille ou non, bonheur et vie ne font souvent qu’un, le premier se voulant la quête, volontaire ou non, pour assurer l’épanouissement du premier.

J’ai écris Le bonheur mis à nu pour boucler une boucle. Pour enfin, dans un seul ouvrage, tout dire ce que je crois savoir sur le sujet. Assurément un aboutissement, mais pas une fin. Je vous propose donc une lecture accessible, livrée dans le style qui m’est propre. Un livre que je considère franchement positif et généreux. Pas de recettes, pas de morale, rien qui ne soit gratuit. Une mine d’information cependant qui vous invitera, peut-être, à une certaine introspection et qui permettra, au passage, de vous enrichir d’éléments pouvant vous aider, vous éclairer ou vous confirmer dans vos choix et votre quête.

À l’approche des Fêtes, un beau cadeau à faire ou à vous faire.

Bonne lecture

Commander Le bonheur mis à nu à 15% de rabais (21,95$ taxe et transport inclus)

Classé dans : Non classé.

3 Commentaires

Écrire un commentaire - Commentaires RSS

  1. Commentaire par Richard Rousseau:

    Bonjour M. Côté,

    J’ai écrit un article intitulé : « Bienheureux les rescapés des mythologies! » J’ai eu beaucoup de plaisir à l’écrire, car il me colle tellement à la peau! Ce texte m’a été inspiré par l’article d’une ex-religieuse, humaniste, Andréa Richard, publié sur le site de l’AHQ (http://assohum.org/2015/01/commentaire-dune-humaniste-sur-le-film-lheureux-naufrage/). Son idée d’apprendre à profiter de la vie en prenant conscience de nos cinq sens physiques et de leurs compléments internes est magistrale. Elle pense, par exemple, aux sens internes comme la vue-contemplation, l’ouïe-compréhension, l’odorat-senti, le toucher-perception, le goût-appréciation. Cependant, son texte est incomplet.

    Il a ravivé en moi un sujet qui m’est cher : comment être bien dans sa peau, grâce à l’équilibre du rationnel (travail) et de l’émotionnel (famille), et dans quel genre de société ce genre d’équilibre personnel a le plus de chance de s’épanouir ? Évidemment dans une société humaniste athée.

    L’humanisme auquel j’adhère rejette toute croyance au surnaturel. Il est évident pour moi que le monde des dieux n’est que fabulation, que l’être humain nage dans la fiction. Alors, j’explique, j’explique, en utilisant tout : connaissances scientifiques, faiblesses humaines, illogisme, etc., même les connaissances sur la Bible de Normand Rousseau, en espérant qu’un jour ça donnera des fruits. Sait-on jamais…

    Ce crédo, non seulement je l’affirme, mais je le vis tous les jours depuis de nombreuses années. Et ça m’a rendu vraiment heureux. C’est pour ça que j’aime écrire sur ce sujet. J’aime partager mon expérience avec les autres. C’est ma recette du bonheur. J’aimerais la partager avec toi. Peut-être que je ne t’apprendrai rien, toi un spécialiste du bonheur. Pour le savoir, il faudrait que tu lises mon article. Si ça t’intéresse, envoie-moi une adresse courriel pour que je puisse t’envoyer mon article, sinon, ignore-moi; nous ne serons pas pires amis.

    Très cordiales salutations,

    Richard Rousseau, PhD
    E : xray.rousseau@videotron.ca

    2016-01-22 @ 2:48
  2. Commentaire par Brunetière:

    Bonjour,
    Pourriez-vous me communiquer la formule que vous utilisez pour calculer l’indice relatif de bonheur, et notamment la pondération qui est donnée à chaque paramètre.
    Y a-t-il une similitude avec le “bonheur national brut” utilisé au Bhoutan, par exemple.
    Merci d’avance.
    Bien cordialement.
    JRB

    2016-05-31 @ 12:18
  3. Commentaire par Mélanie Bouthiette:

    Bonjour M. Côté, mon nom est Mélanie Bouthiette. Je vous écris concernant un projet de recherche sur lequel je travaille à l’université sur la maison d’édition Carte Blanche avec qui vous avez fait affaire pour publier votre ouvrage. Je me demandais si vous pouviez communiquer avec moi au melanie_bouthiette@hotmail.com pour me communiquer quelques informations, ce serait très apprécié et utile à ma recherche!! merci beaucoup et bonne journée!

    2016-11-08 @ 21:25
Écrire un commentaire