• Votre IRB, comparez-vous!
  • Sondage, 500$ à gagner!
  • IRB au travail, employés heureux?
Conférences de Pierre Côté
Le Bonheur mis a nu

Un bon climat de travail : INCONTOURNABLE!

Les relations de travail et le climat qui règne au sein d’une organisation ne font pas partie des cinq facteurs essentiels du bonheur au travail sans raison. Encore une fois, les résultats font la démonstration sans équivoque de l’influence du premier sur le second.
Ainsi, l’écart observé lors de cette toute dernière recherche de l’IRB entre le niveau de bonheur des personnes qui évaluent leur climat de travail de très bon et celui des personnes qui le qualifient de mauvais est gigantesque : 29 points. C’est tout dire. Cet écart n’est pas qu’énorme, il est également directement proportionnel.

Écart de l'IRB selon l'évaluation du climat où l'on travaille
 
Cette relation entre climat de travail et bonheur est uniforme et universelle. Elle occupe une aussi grande importance que l’on soit un petit ou un gros salarié, un homme ou une femme, que l’on soit peu scolarisé ou bardé de diplômes, jeunes ou vieux.

Ces données confirment les résultats de l’enquête menée conjointement par l’IRB et Jobboom en septembre 2009 alors que le climat de travail arrivait solidement en tête des douze valeurs des Québécois face au travail.

Culture masculine ou féminine : Aucune incidence sur le bonheur

L’IRB a demandé aux répondants d’identifier si la culture de l’entreprise pour laquelle ils travaillaient était davantage féminine, masculine ou neutre.
Si autant considèrent que leur organisation possède une culture féminine (27 %) qu’une culture masculine (27 %), l’impact de cette orientation n’a aucune incidence sur les niveaux de bonheur exprimés, un écart non significatif de un point (77,00 vs 76,00) séparant les deux groupes.

Presque la moitié des répondants (43 %) considèrent que la culture de l’entreprise qui les engage n’est pas plus féminine que masculine, mais l’IRB de ces personnes ne se situe qu’à 78,00. L’écart de un à deux points, une fois de plus, ne permet pas d’établir un lien évident et de dresser un constat crédible et sans équivoque.


Flux RSS des articles les plus récents
Le livre Le Bonheur mis à nu
Bonheur et société, le blogue de Pierre Côté

IRB moyen
de ceux qui croient que la société de demain sera meilleure que celle d'aujourd'hui

79,10


74,90