• Votre IRB, comparez-vous!
  • Sondage, 500$ à gagner!
  • IRB au travail, employés heureux?
Conférences de Pierre Côté
Le Bonheur mis a nu

Éducatrices en services de garde : Hommes s’abstenir?

Ils sont peu nombreux (10 hommes sur 242 répondants) et insuffisants pour procéder à des affirmations, mais assez pour entrevoir une tendance. Ainsi, pour cette profession, l’IRB des femmes se situe à 77,11, mais chute de 12 points chez les hommes (65,50). L’ensemble des conditions entourant cette profession, à la lumière de ces résultats, semble moins bien convenir aux hommes qu'aux femmes.

L’IRB moyen pour l’ensemble des 242 répondants se situe à 76,63, légèrement supérieur à la moyenne québécoise (75,52), mais l’analyse des résultats et l’IRB pondéré des éducatrices en service de garde nous laissent voir un portrait un peu différent ainsi que des strates d’âges plus problématiques comme en fait foi le graphique suivant.

Le chaud et le froid
Les éducatrices en service de garde se réalisent et entretiennent de bonnes relations familiales et sentimentales. Elles se montrent également satisfaites de leur travail principalement parce qu’elles considèrent avoir un haut niveau de responsabilités et qu’elles s’y accomplissent. Le climat de travail, la reconnaissance et la rémunération sont par contre des facteurs liés au travail qu’elles n’apprécient guère. Ce dernier facteur est sans doute la raison pour laquelle elles semblent légèrement insatisfaites de leur situation financière.

Un problème avec la santé?
On pourrait le croire, car la mesure de performance des éducatrices en service de garde dans l’évaluation de leur état de santé s’avère très faible et très loin de la moyenne québécoise (-0,84 point). Cet écart atteint même – 1,66 point pour les répondantes âgées entre 35 et 44 ans. Aurait-on là une partie de la réponse à la faible auto évaluation (IRB) de leur niveau de bonheur? Possible.

Des facteurs à améliorer
L’analyse des résultats nous laisse voir plusieurs autres facteurs dont la mesure de performance se situe sous celui de la moyenne québécoise. La sérénité, l’optimisme, la capacité d’adaptation et la sensibilité environnementale laissent à désirer, mais la solidarité semble bien se porter.

 Informez-vous sur les conférences de Pierre Côté dont celle portant sur le bonheur au travail 


Flux RSS des articles les plus récents
Le livre Le Bonheur mis à nu
Bonheur et société, le blogue de Pierre Côté

IRB moyen de
ceux qui ont peur de vieillir et ceux pour qui ça ne pose aucun problème

68,50


79,20