• Votre IRB, comparez-vous!
  • Sondage, 500$ à gagner!
  • IRB au travail, employés heureux?
Conférences de Pierre Côté
Le Bonheur mis a nu

Une influence raisonnable!

L’influence des parents varie, mais demeure somme toute raisonnable.

Questionné sur l’influence que leurs parents avait sur eux, la moitié l’on qualifiée de raisonnable et cette proportion, de même que les autres, s’avèrent les mêmes que l’on réfère à la mère ou au père.


Influence des parents (père et mère) sur leurs enfants

Notons ici que l’influence, tant de la mère que du père sur les filles, apparaît nettement plus forte que sur les fils. Il en va de même avec les jeunes de 18-24 ans.

Des relations familiales qui s’étiolent

Comme l’a souvent fait ressortir les études de l’IRB, l'amélioration des relations avec ses parents diminue progressivement avec le temps, ce qui laisse croire à une certaine stagnation et, dans de nombreux cas, à une dégradation.

Qui prétendent que les relations avec leurs parents s’améliorent avec le temps en fonction de l’âge

 

Les filles sont plus nombreuses que les fils à prétendre que leurs relations avec leur mère s’améliorent avec le temps (49% vs 35%) et cette amélioration des relations avec leur mère décroît avec le niveau de scolarité des répondants. À l’opposé, les personnes affichant les plus hauts revenus sont les plus nombreuses à dire que leurs relations avec leur mère se détériorent avec le temps.

Du côté des pères, les 25-34 ans sont les plus nombreux à prétendre que leurs relations avec leur père s’améliorent avec le temps.


Flux RSS des articles les plus récents
Le livre Le Bonheur mis à nu
Bonheur et société, le blogue de Pierre Côté

IRB moyen des
personnes dont l'état des finances est bon vs celui des personnes qui ne l'est pas

80,30


62,30